En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Actualités

Mme Quirion est partie pour de nouvelles aventures...

Par webmestre jverne.lepouliguen, publié le jeudi 22 mars 2018 16:49 - Mis à jour le vendredi 20 avril 2018 10:03
DSC09528.JPG
En tant que journaliste du P'tit Juju en classe de 4eB, nous avons posé quelques questions à Mme Quirion avant son départ afin qu'elle nous fasse part de son projet.

 Quelle est la date de votre départ ?

Je pars le jeudi après-midi du 1er mars de Nantes et j'arrive à Santiago du Chili (capitale du Chili) le lendemain matin, en passant par Paris. Il y a quatorze heures de vol pour faire Paris Santiago.

Pour quelle date est prévu votre retour ?

Je reviens de Lima (capitale du Pérou) le 24 août.

Nous savons que vous avez pris un mi-temps annualisé pour réaliser un projet, voulez-vous nous en parler ?

Cela fait un an et demi que nous préparons ce projet avec mon conjoint. Nous aimé beaucoup voyager, nous aimons découvrir de nouvelles cultures et de nouveaux paysages.

L'idée est de réaliser un parcours à vélo afin de prendre réellement le temps de découvrir ces pays, de camper dans la nature, de pouvoir profiter des grands espaces qui s'offriront à nous.

C'est un défi technique et physique car nous devons emporter notre "maison" avec nous (pas seulement les vêtements mais aussi l'eau pour plusieurs jours quand nous ne croiserons aucun village, la nourriture, la tente, le réchaud pour cuisiner, le panneau solaire que nous accrocherons à nos sacoches pour être autonomes en énergie...) et la transporter pendant des milliers de kilomètre en altitude (certains cols sont à 4700m et en altitude, l'air se raréfie, on dit qu'à 1000m, le corps humain perd 10% d'oxygène, à près de 5000m donc, il "resterait" 50% d'oxygène, on est donc vite essoufflé !).

Allez-vous être remplacée ?

Oui, mon départ est prévu depuis 1 an et demi, j'ai donc pu rencontrer ma remplaçante, Mme Bourgogne.

Etes-vous heureuse de partir ?

Oui, c'est une chance incroyable que de pouvoir aller à la rencontre d'autres cultures, cela ouvre l'esprit et nous permet de voir différemment notre quotidien. Saviez-vous que l'on mange du cochon d'Inde en Amérique du Sud ? Cela peut nous choquer mais à l'inverse, certaines choses que nous faisons surprennent beaucoup les étrangers.

Pensez-vous que vos élèves vont vous manquer, sincèrement ?

Oui un peu, je vais penser à eux lorsque je découvrirai de nouvelles choses, je vais me remémorer certains élèves et espérer qu'ils progresseront bien pendant mon absence.

  C.G et J.V

Pièces jointes
Aucune pièce jointe