En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Mme Giraud, en direct d' Afrique du Sud

Tous les articles (8)
  • Youth Day in South Africa

    Par LENKA GIRAUD-QUEAU, publié le vendredi 20 janvier 2017 14:41 - Mis à jour le vendredi 20 janvier 2017 14:41

    [16 juin 2016]

    Aujourd'hui,16 juin, est un jour férié en Afrique du Sud. C'est “Youth Day” ou journée de la jeunesse.

    Cette journée commémore la mort de centaines de jeunes écoliers qui sont tombés sous les balles de la police de l’apartheid le 16 Juin 1976 (il y a 40 ans cette année !) à Soweto (SOuth WEstern TOwnship, township situé à une vingtaine de kilomètres de Johannesbourg).

    Ces jeunes protestaient pacifiquement contre les mauvaises conditions d'apprentissage dans les écoles noires et contre la décision d’imposer une partie des enseignements en Afrikaans, langue du National Party au pouvoir, dans toutes les écoles du pays.

    Hector Pieterson, un garçon de 12 ans, tué le 16 juin sous les yeux de sa sœur, est devenu le symbole de la lutte pour l'égalité des droits et contre l'Apartheid.

    Cette photo a fait le tour du monde et la communauté internationale, indignée ,a, pour une des premières fois, condamné le régime de l'Apartheid

    Did you know ? I didn't !

    Puisque nous parlons de l'histoire de l'Afrique du Sud, savez-vous qu'il y a 100 ans, en 1916, des soldats sud-africains sont venus défendre la France pendant la première guerre mondiale, en participant à la bataille de Delville Wood dans la Somme ? Cette bataille a été un tel massacre (sur les 3 200 sud-africains engagés, seul le quart est sorti indemne des tranchées) qu'elle a été renommée la bataille de « Devil's Wood » !

    Dans une vieille école de Durban (DHS), un mémorial a été érigé pour les 12 anciens élèves morts là-bas.

    Pour commémorer cet événement, une pièce de théâtre avait été commandée. Elle était présentée mardi soir à l'Holocaust center de Durban, en partenariat avec l'Alliance Française. C'était très émouvant, surtout pour ma collègue de Eden dont le grand-père en a réchappé!

     

     

  • Welcome to Durbs!

    Par LENKA GIRAUD-QUEAU, publié le vendredi 20 janvier 2017 14:36 - Mis à jour le vendredi 20 janvier 2017 14:36

    [27 avril 2016]

    Aujourd'hui, 27 avril, est un jour férié en Afrique du Sud. "Freedom Day" commémore les premières élections démocratiques qui ont eu lieu le 27 avril 1994.

    Durban appelée aussi Durbs ou eThekwini en Zoulou, se situe à l'est de l'Afrique du Sud, au bord de l'Océan Indien. C'est une des plus grandes villes d'Afrique du Sud, elle s'étend sur des dizaines de kilomètres. Elle est jumelée , entre autres, avec Nantes (sister cities).

    C'est une ville avec beaucoup de relief et notre petite voiture peine parfois, même en 1ère! frown

    Ici, on appelle les feux de circulation "robots". Des taxis "minibus" sillonnent la ville pour prendre et déposer les travailleurs. Un drôle de code est utilisé pour appeler le chauffeur, faire des vagues avec la main signifie "to the beach"!?

    Durban a une allure de ville américaine avec ses grands immeubles... mais nous sommes bien en Afrique: 60% de la population est noire, les imprimés colorés des vêtements, les gens qui portent des charges sur la tête, les taxis minibus , les pick-ups avec des gens à l'arrière(ici appelés "bakkies"), la présence des palmiers et les singes "green vervet" sur le toit des maisons...nous le rappellent.

     

     

     

     

     

     

                                                                                    La population indienne y est importante (20%) et il n'est pas rare de croiser des femmes en sari. Le plat emblématique de Durban, le bunny chow (curry dans un pain de mie évidé, very spicy!), est d'ailleurs un plat indien! Et Curry Road une longue rue de Durban!

    La population blanche a des origines européennes (britannique, hollandaise, allemande... et même française!) mais elle est en Afrique du Sud depuis des générations.

    Il y a aussi beaucoup d'immigrés africains (Congo, Zimbabwe, Burundi...) qui espèrent trouver le bonheur en Afrique du Sud, l'un des pays les plus riches d'Afrique ou qui viennent ici faire des études.

    La diversité des langues est étonnante, on entend parler anglais et zoulou au quotidien mais aussi afrikaans, xhosa et d'autres langues encore...

    Le centre ville, autrefois habité par les gens les plus aisés, a été réinvesti par les populations les plus pauvres.

    Les classes moyennes et plus riches se sont installées dans des quartiers plus éloignés du centre-ville. Dans chaque quartier, les commerces se concentrent dans des malls (centres commerciaux avec supermarchés, magasins divers, restaurants et même cinémas!).

    Durban possède un climat tropical, et depuis notre arrivée, il fait chaud. L'entrée dans l'automne a à peine calmé les ardeurs du soleil! Le petit gilet n'est pas vraiment utile pour l'instant. Pourtant, dans les magasins, les vêtements d'hiver sont sortis et les gens se couvrent davantage. A Durban , les températures deviennent très agréables en cette saison. A Pietermaritzburg, à 80 kilomètres d'ici, il fait déjà plus frais.

    La végétation, luxuriante, est étonnante! Il est très agréable de se promener dans les Botanic Gardens...

    Le majestueux stade Moses Mabhida, construit pour la coupe du monde de foot 2010, est devenu un repère dans la ville. A 50 mètres, se trouve le Kings Park Stadium, un autre très grand stade dédié au rugby (home of the Sharks). Les Durbanites sont sportifs, ils courent sur la plage avant le travail dès le lever du jour, à 5h. On nous l'a dit, nous ne sommes pas allés vérifier: )! On croise régulièrement des coureurs ou marcheurs et certains font du skate ou du vélo sur le Golden Mile le long de la plage. On fait ici aussi beaucoup de surf, les vagues s'y prêtent bien. Ici, mieux vaut sauter dans les vagues que de d'essayer de nager tranquilement... "Durbs is lekker!" as a surfer would say (" c'est trop bien!"). Les plages sont surveillées et il faut se baigner dans les endroits délimités!

    Durban se trouve dans le KwaZulu Natal (royaume du peuple Zoulou), province aux paysages variés, entre son littoral à l'est et les montagnes du Drakensberg à l'ouest. La province est parsemée de réserves, dont Tala Game reserve à, à peine, une heure de Durban. On peut y voir des zèbres, des giraffes, des hippopotames (si on est patient), des rhinoceros et toutes sortes de gazelles (impalas, sprinboks...)

  • Hi everyone!

    Par LENKA GIRAUD-QUEAU, publié le vendredi 20 janvier 2017 14:33 - Mis à jour le vendredi 20 janvier 2017 14:33

    [28 mars 2016]

    Bonjour à tous,

    La rencontre avec les joueurs de rugby sud-africains semble avoir été enrichissante! Bravo aux 4ème A et à la radio La Tribu pour le reportage. Et le 24 avril..."Allez Saint Nazaire!".

     

    Pour répondre à Mme Laillet et aux 4 B : yes, of course I miss you !...et entendre des voix connues lors de la journée des ambassadeurs, m'a fait très plaisir...;)

    La France nous manque un peu parfois aussi...Il y a quelques jours, nous avons essayé plusieurs boulangeries pour trouver du pain (autre que du pain de mie...) mais à part cette petite faiblesse ponctuelle, nous sommes heureux d'être ici et d'apprendre à mieux connaître Durban (M Rubez, bientôt des photos de Durban...), l'Afrique du Sud et ses habitants.

     

    Pour revenir à la piscine, elle n'est pas présente dans les écoles rurales ni dans les quartiers défavorisés...Je suis allée visiter une école dans un township : les élèves sont très nombreux par classe (une soixantaine parfois), pas de piscine ni de salle multimédia...

     

    Voici une petite vidéo que j'ai faite à l'occasion de cette visite. Les élèves connaissent leur hymne par cœur. En cinq langues, il est pourtant bien difficile !

     

    Le contenu de cette page nécessite Adobe Flash Player. Obtenir le lecteur Adobe Flash

     

    En Afrique du Sud, nous avions jusqu'ici une heure de plus que vous, mais depuis ce week-end, nous sommes à la même heure! Plus de décalage horaire!

    Nous sommes en automne depuis quelques jours et à Durban, il fait toujours chaud !

    Bravo à Sandra pour son premier article.

    A bientôt !

  • Howzit?

    0
    Par LENKA GIRAUD-QUEAU, publié le vendredi 20 janvier 2017 14:31 - Mis à jour le vendredi 20 janvier 2017 14:31

    [13 mars 2016]

    Howzit?

    Ici, la fin du premier trimestre et les premières vacances de l'année scolaire approchent (dans une semaine)!

    Les élèves et les professeurs commencent à montrer quelques signes de fatigue avec les dernières évaluations et les

    dernières copies...

    Je donne ici des cours de français et, à Eden, j'interviens de

    grade 8 (4ème) à grade 12 (Terminale).

    Sur la photo, je suis avec Ann, professeure de français et

    quelques élèves.

    A l'école primaire, les élèves ont tous étudié le Zulu et

    l'Afrikaans. A partir de grade 8 , ils ont le choix entre

    l'Afrikaans et le Zulu  pour la  LV1 et entre le Zulu et le français

    pour la LV2 (second additional language).

    Les grade 8 et les grade 9 sont nombreux en français et comme vous...plein de vie;)!

    Je remarque que les préoccupations des professeurs et celles des élèves sont les mêmes ici et là-bas. Lorsque l'on

    donne un travail par exemple, les élèves veulent toujours savoir si ce sera noté (Is it for marks? C'est noté?)

    Les élèves de grade 12 se préparent à l'examen du Matric (Bac).

    Tiesh, élève de grade 12 (Terminale),

    a apporté

    l'autre jour la poupée qu'il avait reçue en cadeau il y

    a deux ans.

    Elle avait été fabriquée en Arts Plastiques avec Mme

    Beaucé, par un élève de 4èA du collège, et avait été

    sélectionnée, avec quelques copines, pour

    continuer sa vie en Afrique du Sud!

     

    Chouette, non?

     

    Quelques élèves de grade 11 (Eden College).

     

     

     

     

     

     

     

     

    Je me rends aussi deux après-midis par semaine à l'Alliance française pour donner des cours.

    Un public très varié (enfants, adultes, jeunes) vient prendre des cours ici.

    Je donne des cours à des grade 11 et mon groupe est composé en majorité d'étudiants Congolais, pour certains,

    réfugiés. Ils sont francophones et ayant plus de chances de réussir à l'examen en français que dans une autre langue,

    ils viennent prendre des cours à l'Alliance française car dans leur école, il n'y a pas de français.

    Et là, participation au French club à Durban Girl's High,

    établissement du partenariat KwaZuluLoire.

    Les élèves ont posé plein de questions sur la France, la

    nourriture, le système scolaire...Elles ont été très étonnées

    d'apprendre qu'il n'y avait pas de piscine dans les établissements

    en France car ici, c'est très courant dans les établissements,

    qu'ils soient publics et privés.

     

     

    Ici, nous préparons aussi la venue des ambassadeurs en mai prochain. Encore félicitations à toi Sandra,

    ambassadrice 2016! Je te dis à bientôt!smiley

    Messages aux 4è A:

    - Le partenariat académique ayant un nom tout neuf "KwaZuluLoire", un concours de logo a été lancé. Les 20

    établissements impliqués, en France et en Afrique du Sud, sont invités à y participer. Un vote  pour choisir le meilleur

    logo aura lieu à Durban en mai.

    Bonne chance!

    - Les grade 9 vous ont préparé des lettres. Les avez-vous reçues?

    - La rencontre avec des joueurs de rugby sud-africains se rapproche... un match aussi ?. J'espère que vous pourrez

    nous raconter cela sur ce blog. J'ai eu l'occasion d'aller voir un match des Sharks, l'équipe de Durban! Une expérience!

    Aux 3ème: bon séjour à Venise!!!

    Aux 6ème: Bientôt le séjour ski?

    A tous: A bientôt!

     

     

     

  • WATER needed !!!

    0