En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Mme Giraud, en direct d' Afrique du Sud

Youth Day in South Africa

Par LENKA GIRAUD-QUEAU, publié le vendredi 20 janvier 2017 14:41 - Mis à jour le vendredi 20 janvier 2017 14:41

[16 juin 2016]

Aujourd'hui,16 juin, est un jour férié en Afrique du Sud. C'est “Youth Day” ou journée de la jeunesse.

Cette journée commémore la mort de centaines de jeunes écoliers qui sont tombés sous les balles de la police de l’apartheid le 16 Juin 1976 (il y a 40 ans cette année !) à Soweto (SOuth WEstern TOwnship, township situé à une vingtaine de kilomètres de Johannesbourg).

Ces jeunes protestaient pacifiquement contre les mauvaises conditions d'apprentissage dans les écoles noires et contre la décision d’imposer une partie des enseignements en Afrikaans, langue du National Party au pouvoir, dans toutes les écoles du pays.

Hector Pieterson, un garçon de 12 ans, tué le 16 juin sous les yeux de sa sœur, est devenu le symbole de la lutte pour l'égalité des droits et contre l'Apartheid.

Cette photo a fait le tour du monde et la communauté internationale, indignée ,a, pour une des premières fois, condamné le régime de l'Apartheid

Did you know ? I didn't !

Puisque nous parlons de l'histoire de l'Afrique du Sud, savez-vous qu'il y a 100 ans, en 1916, des soldats sud-africains sont venus défendre la France pendant la première guerre mondiale, en participant à la bataille de Delville Wood dans la Somme ? Cette bataille a été un tel massacre (sur les 3 200 sud-africains engagés, seul le quart est sorti indemne des tranchées) qu'elle a été renommée la bataille de « Devil's Wood » !

Dans une vieille école de Durban (DHS), un mémorial a été érigé pour les 12 anciens élèves morts là-bas.

Pour commémorer cet événement, une pièce de théâtre avait été commandée. Elle était présentée mardi soir à l'Holocaust center de Durban, en partenariat avec l'Alliance Française. C'était très émouvant, surtout pour ma collègue de Eden dont le grand-père en a réchappé!

 

 

Pièces jointes
Aucune pièce jointe